skip to Main Content
Alignement Des Conceptions De La Politique

A Aix-en-Provence, le jeudi 13 Juin 2019

Le député Mohamed LAQHILA, candidat à la mairie d’Aix-en-Provence pour 2020, réagit à la position soudaine de Martine VASSAL, qui s’inscrit dans la droite lignée de la voie qu’il avait ouverte dès le 18 septembre 2018, jour de sa candidature officielle.

« Je dois avouer que je suis quelque peu surpris par ce revirement soudain de la part de la présidente de la Métropole. Dès septembre 2018, j’ouvrai la porte à tous, avec comme seule limite : les partis et idéologies populistes. Cette position relève tout simplement du bon sens et est selon moi la plus adaptée à une élection municipale où toutes les bonnes volontés doivent émerger au service de tous. Encore plus regrettable que ce revirement intervienne si tard. Mais entre-temps, il y a eu des élections… Qu’on arrête donc avec les calculs politiques et les postures de circonstances, seuls une ligne claire et un travail collectif marginaliseront de fait les partis extrémistes.

Enfin, la question de la métropole devra bien évidemment se poser, car l’enjeu est important pour Aix-en-Provence. S’il existe encore des différences d’appréciation sur sa gouvernance et sa fusion avec le département, il faut garder à l’esprit que la métropole Aix-Marseille Provence a pour piliers les deux villes et le territoire dont elle porte les noms. Pour ma part je réaffirme que les décisions structurantes pour notre territoire doivent se faire au niveau local, comme l’a d’ailleurs répété à plusieurs reprises le Président MACRON. Discuter et avancer au niveau local avec des personnes de bon sens qui partagent notre vision doit être la seule ligne directrice, c’est en tout cas celle que je me suis fixée.

  Mohamed LAQHILA Député des Bouches-du-Rhône 
Back To Top