skip to Main Content

Bilan des 1 an

Depuis un an je m’active à réformer la France au sein de la majorité parlementaire. Nous avons affiché nos ambitions et notre projet lors de la campagne des élections législatives : moralisation de la vie politique, levée des freins à l’emploi et à l’entreprise, redressement des finances publiques.

En chiffres, la première année de l’Assemblée nationale a vu 92 textes être étudiés, 19000 amendements proposés et 2800 adoptés. C’est plus que la précédente assemblée, c’est un rythme difficilement soutenable et pourtant encore insuffisant au vu de l’énormité de la tâche qui nous incombe.

C’est pourtant avec fierté que je constate déjà des résultats : La réserve parlementaire, trop souvent outil de clientélisme a été supprimée, tout comme le cumul des mandats. Le déficit de la sécurité sociale est le plus faible depuis 15 ans.
La levée des freins à l’investissement se reflète dans les agrégats macroéconomiques principaux : hausse de l’exportation, de l’investissement et de l’emploi par rapport à 2017.
De plus, la confiance des banques dans notre économie s’observe dans la hausse des crédits octroyés. Les prévisions de croissance du PIB sont de 2% pour cette année.
Il faudra en profiter pour réduire la dette afin de réduire sa charge, qui pèse sur le pouvoir d’achat des français in fine.

Les députés LREM, en large partie issus de la société civile tout comme moi, ont été considéré par certain comme « amateurs ». Ce bilan prouve qu’une classe politique renouvelée est plus motivée. Elle rappelle que l’audace et l’innovation sont des valeurs que les députés doivent chérir et promouvoir.
Cela me donne confiance et foi en l’avenir, et me motive plus que jamais dans la mission que vous m’avez confiée.

Votre dévoué

Découvrez le bilan de ma première année en tant que député de la nation

                                                                                               Cliquez Ici

Back To Top