skip to Main Content

Fidèle aux traditions, Cabriès a brûlé son caramantran, mannequin bariolé que l’on a fabriqué pendant la période de carnaval. Ensuite, pour clôturer le défilé, la foule déguisée fait un procès.
Caramantran est immanquablement condamné à mort et brûlé sur la place publique.
Nos traditions continuent à créer ce lien social et intergénérationnel indispensable à notre qualité de vie.

Back To Top