skip to Main Content
Dans La Presse : La Métropole

Avant de désigner les gagnants et les perdants de la future fusion du département et de la métropole Aix-Marseille Provence laissons le temps de la concertation.
Cette volonté maintenant clairement affirmée de notre président s’habille du principe « qu’aucune décision affectant les collectivités locales ne soit prise sans avoir été discutée ».

Les élus du territoire, et j’y prends ma part, ont entamé un processus de discussion qui doit selon tous les participants « respecter les territoires et leur population » tout en conservant l’objectif premier de simplification, d’efficacité et de gestion accrue.

Comme le souligne l’article, la réflexion à mener doit être fondée sur l’intérêt commun et non sur les intérêts particuliers des uns ou des autres.
Car au-delà des « égoïsmes locaux », c’est l’intérêt de la France entière qui doit primer.

Si l’on comprend aisément les craintes de certains élus de voir leur siège disparaître, je rappelle à toutes fins utiles qu’une fonction d’élu n’est pas une profession.
Les français eux-mêmes sont favorables à une réduction du nombre d’élus. Nous nous étions engagés à opérer cette réduction au niveau national, il faudra l’envisager aussi au niveau local. L’effort doit être collectif ! Prochainement je poserais donc une question au gouvernement à ce sujet.

Back To Top