skip to Main Content

J’accueille la première ministre, Elisabeth Borne, à la convention des maires de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Chargée de la planification écologique au plus haut de l’Etat, celle-ci définit la région comme le « laboratoire idéal » pour la contractualisation d’un agenda ferroviaire, de rénovations énergétiques et d’aménagements du territoire tel que le définit le conseil national de la refondation.

Je retrouve ainsi l’aboutissement de tout mon travail autour de la cohésion des territoires et des nouvelles technologies de décarbonation. L’affirmation d’une politique générale, prenant en compte l’ensemble des collectivités, de la commune à la région, fait miroir à mon engagement depuis cinq ans.

Back To Top