skip to Main Content
Laïcité : Parlons-en !

Mohamed LAQHILA, député des Bouches-du-Rhône réagit suite au lancement de sa tournée débat autour de la laïcité au lycée G.Duby de Luynes :

« Il est 10h30 au lycée G.Duby à Luynes ; la demande est directe.

– Monsieur le député, je vous en prie, ne votez pas cette loi
– Jeune-homme l’avez-vous lu ?
– Non.
– Moi non plus. Nous n’avons pas encore eu le texte.
J’ai bien fait de venir ! »

« J’ai l’habitude d’associer à mon rôle de député, des séances d’explications sur le fonctionnement des institutions et le rôle du peuple et de sa représentation dans la fabrication de la loi. Cette année, face aux attaques barbares de nos valeurs et de nos principes, je rajoute au débat, la laïcité. Je choisis la raison plutôt que la rage, l’humanisme plutôt que la vengeance et je le porte dans le temple de la transmission : dans nos collèges et nos lycées.

J’ai fait le choix de débattre de la laïcité, non comme une évidence absolue mais comme un principe commun pour lequel il est essentiel de se battre. Le rectorat m’accompagne dans cette démarche par la présence de Madame GUEYDAN, chargée de mission valeurs de la république.

J’ai eu l’idée de m’appuyer sur l’excellent livre géant de la laïcité des éditions « Hors Pistes » distribué à chacun des élèves qui a l’avantage de présenter le principe fondamental de la république tel qu’il est défini, sans interprétations.

À peine installé, les questions fusent : le mode d’élection, le rôle du député, le temps de travail, la liberté de vote, et puis nous rentrons dans les sujets plus polémiques : les violences policières, le port du voile, le droit de manifester, les caricatures, la censure, et je me rends compte que notre jeunesse n’aspire qu’à la justice et l’équité. L’esprit critique, la libre-pensée se construisent avec le savoir.

Deux heures de libre échange faites de questions, de réponses mais aussi de mise en situation : « Et si vous étiez député, que feriez-vous ? » Petit à petit, les classes de seconde internationales du lycée G. Duby se transforment en un espace de débat, véritable commission des lois de notre illustre assemblée. Je suis fier et heureux de pouvoir transmettre mon attachement au principe de laïcité qui fera des étudiants d’aujourd’hui, les libres penseurs de demain. »

Back To Top