skip to Main Content
Le Gouvernement S’engage Pour Revaloriser L’École Et Ses Personnels

Annoncé en août 2020, le Grenelle de l’Éducation s’ouvre aujourd’hui dans des circonstances particulières. L’assassinat odieux qui a frappé en plein coeur notre institution, souligne de manière tragique combien l’École est la colonne vertébrale de notre République. Alors que la crise sanitaire avait déjà montré la place centrale de l’École dans notre société, les circonstances actuelles nous conduisent plus que jamais à réfléchir ensemble aux conditions et aux moyens donnés à nos professeurs, à notre système éducatif, pour que notre École soit et reste notre bien commun à tous. Dans ce contexte, l’objectif du Grenelle de l’Éducation se décline sous quatre axes : 1. Une meilleure reconnaissance des personnels de l’Éducation nationale, avec d’ores et déjà, en 2021, 500 millions d’euros en année pleine qui sont inscrits dans la loi pour améliorer les salaires, mais aussi une reconnaissance qui doit dépasser le cadre financier, en offrant un meilleur accompagnement personnalisé et en apportant à chacun une plus grande écoute. 2. Une coopération plus affirmée pour renforcer l’esprit d’équipe, la collégialité et la solidarité entre les différentes parties prenantes de la communauté éducative et ainsi lutter contre le sentiment d’isolement. 3. Une plus grande ouverture du système éducatif afin de mieux adapter les structures à leur environnement en interrogeant l’autonomie des établissements, la fluidité des parcours, et le rôle du numérique au sein de l’École. 4. Une meilleure protection et défense de nos personnels ainsi que des valeurs de la République. Le dialogue social entamé avec les syndicats depuis septembre 2020, les apports d’experts et aux retours d’expérience, la concertation large avec la société civile, permettra à Grenelle d’aboutir à des propositions concrètes qui seront débattues lors de la Conférence du Grenelle en février 2021. Un premier bilan d’étape aura lieu la semaine du 9 novembre.

Back To Top