skip to Main Content
« On A Remis De L’humain Dans Le Système, »

Nous recevons madame Frédérique VIDAL, Ministre de l’Enseignement supérieur, au Mucem de Marseille.

Une occasion de revenir sur les différences de Parcoursup auxquelles se confrontent actuellement nos futurs bacheliers.

« Fondamentalement, ce n’est plus un algorithme qui décide de l’affectation des lycéens dans l’enseignement supérieur : on a remis de l’humain dans le système, avec un fort investissement dans l’orientation et surtout la possibilité pour les établissements de proposer une offre de formation plus personnalisée et donc un meilleur accompagnement.
Les étudiants ne seront plus tirés au sort et pourront formuler jusqu’à 10 voeux, qu’ils hiérarchiseront au fur et à mesure des réponses reçues, pour ne conserver au final que la formation qu’ils désirent vraiment. Cela nécessite que des moyens soient donnés aux universités : quasiment 1 milliard d’euros seront consacrés au Plan Étudiants d’ici 2022, dont 500 M€ uniquement à la création de places dans les filières sous tension et de postes dans l’enseignement supérieur. Cette année, 25 M€ seront débloqués. Nous avons besoin que la jeunesse accède à l’enseignement supérieur mais surtout, qu’elle y réussisse.

On accueille à Aix Marseille Université 1 000 étudiants de plus par an depuis cinq ans, et ça va continuer jusqu’en 2023 ! Je suis très attachée à cet ascenseur social que représente l’université dans notre pays pour tous les bacheliers. »

Back To Top