skip to Main Content

Rien n’est plus jouissif que de voir son travail se concrétiser. En matière de politique de la ville la tâche est immense car les besoins sont infinis. Je souhaite néanmoins rappeler l’importance du budget 2022 sur plusieurs thématiques que j’ai soutenues dans mon rapport et qui se concrétisent par : .


➡ Education : 74 nouvelles cités éducatives pour atteindre 200 cités sur le territoire. Cette démarche fera ainsi l’objet d’une action encore renforcée en 2022, avec des crédits nouveaux inscrits dans le PLF ;
➡ Emploi : outre le recrutement effectif de nouveaux adultes relais et le soutien à l’EPIDE, 60 nouvelles cités de l’emploi ont été déployées en plus des 24 existantes. Elles sont donc désormais 84 sur le territoire ;
➡ Renouvellement urbain : l’abondement de 2 Mds€ du NPNRU qui fait suite à la relance du programme consécutif à mon amendement de doublement de l’enveloppe en 2018, et qui permettra une nouvelle amplification et accélération des projets locaux (finalisation de la programmation et clauses de revoyure). Le nouveau montant de l’enveloppe, portée à 12Mds€ dont 1,2Md€ de l’État sera inscrit en loi de finances par un amendement du gouvernement. Il comportera également une disposition relative à l’allongement du programme de 2024 à 2026 pour tenir compte de manière réaliste des conséquences du retard initial du programme et de la crise sanitaire, et pour permettre la mobilisation sereine des 2Mds€ nouveaux dans le cadre de clauses de revoyure.
➡ Lien social & prévention : les bataillons de la prévention sont en cours de déploiement dans 45 quartiers. Les crédits ouverts en juillet (6M€) ont permis de subventionner le retour de ces adultes dans les quartiers. Ce seront au total 300 éducateurs spécialisés et 300 médiateurs dans les quartiers (en binôme) grâce à l’ouverture de crédits nouveaux.

➕ La ministre a souhaité renforcer ces actions concrètes pour le quotidien des habitants en présentant un budget 2022 en hausse. Il reflète l’engagement du Président de la République pour réussir notre objectif de cohésion nationale et de reconquête républicaine

✅ Après 10 ans de diminution continue des moyens dédiés aux quartiers prioritaires, dès 2017, le Président de la République a pris une décision forte : celle de sanctuariser les crédits déconcentrés

📈 Cette année, le budget 2022 consacré à la politique de la ville, sera le plus haut depuis 10 ans en crédits de paiements, avec 558M€ (contre 539M€ en 2012). Ceci traduit notre volonté sans failles pour nos quartiers depuis le début du quinquennat : notre majorité se donne les moyens de ses ambitions !

Back To Top