skip to Main Content
Une Chute Spectaculaire De L’exil Fiscal Grâce à La Réforme De L’ISF.


Il faut souligner quand une politique voulue donne les résultats escomptés.

Pour la première fois, la France a connu plus de retour que de départs d’exilés fiscaux, soit 240 retours en 2018. Ces retours ont ainsi permis à l’Etat d’enregistrer davantage de rentrées fiscales : ils démontrent l’efficacité de la politique fiscale du Gouvernement qui a su rendre la France plus attractive.

Cette évaluation, réalisée par un groupe d’économistes, de syndicalistes, de représentants du patronat et de l’administration, fait état d’une chute spectaculaire du nombre d’exilés fiscaux. L’exil fiscal est un avait connu un pic en 2013-2014, avec 900 départs de contribuables fortunés par an. En 2018, sous l’effet de la réforme de l’ISF, le nombre de départ a chuté à 163.

Back To Top