skip to Main Content
Usine De Bridgestone

L’annonce de la fermeture de l’usine de Bridgestone, valide les craintes et justifie le travail sur l’industrialisation et les mesures prises cet été pour anticiper et éviter de tel replis.


Depuis des mois, l’État a déployé des moyens massifs pour sauvegarder l’emploi. Nous continuerons dans cette voie et trouverons une solution alternative pour préserver les emplois menacés.


Si la direction du groupe affirme avoir examiné toutes les solutions alternatives à la fermeture du site, le Gouvernement ne verse pas dans la fatalité. C’est pourquoi une contre-expertise sera réalisée par un cabinet indépendant sur l’ensemble de ces scénarios étudiés par Bridgestone.


Les ministres du Travail et de l’Industrie se sont rendues à Béthune pour s’entretenir avec les élus du territoire et la direction Europe du groupe, avant une seconde réunion avec les représentants du personnel et les élus du territoire.


Un accord de méthode a été signé entre la direction et les syndicats ouvrant un espace de négociation de cinq mois, et permettant d’envisager des scénarios alternatifs à la fermeture.


Avec le France relance, nous disposons de moyens considérables pour notre industrie. Le Gouvernement sera à ce titre extrêmement exigeant et veillera à ce que les entreprises mobilisent les outils mis à leur disposition dans ce contexte exceptionnel pour soutenir notre appareil de production.

Back To Top