skip to Main Content

Après Angers, Montpellier et Marseille, ma mission d’évaluation de la politique de la ville et de la cohésion des territoires continue à Aix en Provence.

L’ancien plan de rénovation urbaine s’achevant sur les quartiers de Corsy et de Beisson et le nouveau plan débutant sur le quartier d’Encagnane, il est facile d’interroger les acteurs urbains, (bailleurs sociaux, politique de la ville, intervenant sociaux, associations, élus et habitants) sur leur vécu, les difficultés et les réussites de ces plans d’urbanisme.

Il est indispensable de regarder de très près la mise en œuvre des travaux et l’interaction des différentes structures administratives mobilisées. L’implication des élus locaux et leurs capacités à porter ensemble des projets structurant est aussi un paramètre essentiel de cette évaluation.

L’engagement de sommes considérables par l’Etat mérite une attention particulière. J’ai beaucoup écouté, visité, questionné; je rendrais mon rapport d’ici fin juin.

Back To Top