skip to Main Content

Voleurs et vandales.

Je me rends au centre social des Amandiers et constate les dégradations importantes qu’il a subi.

Ce n’est pas du vandalisme gratuit et stupide, c’est un grossier cambriolage. Les mesures sociales, l’accompagnement des jeunes, les politiques de la ville, l’éducation, la formation, toutes ces actions que nous menons pour accompagner vers l’emploi une jeunesse qui accumule les handicaps ne peuvent concerner de tels actes.

C’est purement et simplement un cambriolage qui relève de la police et de la justice et non plus des services sociaux.

Back To Top