skip to Main Content
Mohamed LAQHILA Interroge Le Délégué Général De La BPI Sur Les Dépenses Excessives De Fonctionnement

La Cour des Comptes pointait il y a un an déjà la situation des frais de fonctionnement de la Banque Publique d’Investissement France. Il apparaissait que ces dépenses étaient excessives conduisant parfois à certaines dérives.

J’interrogeais Monsieur Nicolas Dufourcq, délégué général BPI-Groupe, sur la situation budgétaire actuelle de BPI-France et de ses frais de fonctionnement d’une part, et sur la place qu’aura la BPI-France face à la volonté du gouvernement de mettre en place un financement mêlant davantage les fonds d’investissements institutionnels à ceux d’opérateurs privés.

Découvrez mon intervention lors de la Commission des Finances du 20 septembre dernier.

Back To Top