skip to Main Content
EGUILLES : La Démocratie En Marche !

Plus de 100 Eguilliennes et Eguilliens se sont déplacés hier à la résidence ADONIS, pour débattre de l’aménagement futur de leur village et du projet de construction de logements sociaux porté par le maire en lieu et place du projet d’implantation d’un supermarché sur la zone d’activité d’Eguilles.

Respect de la loi
, préservation des surfaces réservées aux activités économiques permettant -la création d’entreprises, la création d’emplois et favorisant un dynamisme économique-, soutien au gouvernement et donc au préfet sur le respect de la loi SRU sur les logements sociaux, telle est ma position.

Pour alimenter le débat et permettre l’expression de tous les points de vue, j’ai invité la chambre de commerce et d’industrie, l’union patronale, la confédération des petites entreprises, les associations de commerçants de la ville d’Eguilles, la direction de LECLERC actuel propriétaire du terrain et porteur du projet de supermarché, les habitants d’Eguilles, le Maire et son conseil municipal.

Monsieur Jacky Gérard, maire de Saint Cannat commune voisine, et représentant du département était également présent et nous a fait part de son expérience d’élu.

Quant à Monsieur Dagorne, grand absent de la soirée, il continue obstinément de refuser le débat avec ses propres administrés et a décliné l’invitation privant ainsi l’assemblée d’un éclairage qui me semble pourtant important.

Loin d’être cantonnée à la zone des Jalassières, la discussion a été élargie aux problématiques liées à la mobilité, au stationnement, à la circulation, prouvant l’attachement de tous les citoyens à leur village et à la nécessité de réaliser ensemble un projet cohérent.

Véritable exercice de démocratie cette réunion publique aura été le lieu pour chacun de s’informer et d’exprimer son avis tout en respectant celui des autres.

Ma volonté était de permettre la discussion sur une situation qui s’englue dans des procédures longues et coûteuses, et cela a été un réel succès. Reste à espérer que le premier magistrat de la commune d’Eguilles emprunte cette voie de la sagesse et entende les voix de ses administrés.

Back To Top